EGALITE

Exercice donné en classe de 6ème (dans le privé):

comment pour lutter contre les stéréotypes, on recycle des stéréotypes dépassés  et comment on ridiculise les garçons  ( voir petits films Vinz et Lou).

 http://www.vigi-gender.fr/legalite-garcons-filles-enseignement-moral.php

Des différences cognitives entre hommes et femmes / dixit le CNRS

http://www.vigi-gender.fr/differences-hommes-femmes-cnrs.php

une video de 30 mn de Franck Ramus, directeur de recherche au CNRS.

« Affirmer que les hommes et les femmes sont égaux en tous points et qu'il n'existe aucune différence est une stratégie risquée. On sait déjà que c'est une stratégie fondée sur du sable.
 

L'information officielle pour les enfants sur France 4

http://jre2014.fr/1-jour-1-question-pour-tuer-a-petit-feu-linnocence-de-vos-enfants/

France 4 propose 1 jour-1 question pour donner le 'bon' message à vos enfants ( à partir de 10 ans).

qui est Poutine ? c'est quoi les attentats du 11 septembre ? pourquoi certaines personnes sont-elles contre le mariage pour tous ?  etc

 

A noter que si ce sont "certaines personnes" seulement, l'enfant comprendra qu'il s'agit d'une minorité... qui a tort.  A écouter sur le lien ci-dessus pour entendre le discours ( on ne peut malheureusement pas voir l'image en entier sur cet extrait, sinon s'inscrire sur le site France 4 dans la section ' Ludo' pour accéder aux émissions).

 

 

 

Liste des écoles tests pour les ABCD: mieux vaux tard que jamais

25 janvier 2015/ la ministre répond à une question posée par un parlementaire en avril 2014... et fournit la liste des écoles dans lesquelles les ABCD de l'égalité ont été testés.

Pour mémoire, n'ayant pas reçu de réponse à leurs questions sur ces programmes tests, des parents avaient saisi la CADA (Commission d'accès aux documents administratifs), qui avait légitimé leur demande. Le rectorat de Créteil n'avait pas jugé bon de se conformer à l'avis rendu par la Commission  (mépris des parents et mépris de la loi).

voici le lien qui donne accès à la liste ( présentée de façon fort peu lisible):

http://www.vigi-gender.fr/abcd-egalite-transparence-retard.php

Le voilà, le plan égalité filles-garçons

http://www.education.gouv.fr/cid84109/journee-internationale-de-lutte-contre-les-violences-faites-aux-femmes.html

présenté cette fois par des femmes et des hommes

lors de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes  ( ie  pas dans le cadre de l'Education Nationale).

 

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/25/un-plan-pour-l-egalite-filles-garcons-sans-mauvais-genre_4528887_3224.html

 

Toutefois, le nouveau plan ne va pas assez loin selon les promoteurs du "genre" ,  voir la lettre adressée le 16 janvier à Mme Belkacem par 14 universitaires et chercheurs, qui lui reprochent d'avoir reculé face aux "anti-genre" :

à noter... ils parlent bien du concept du genre comme un axe central de l'enseignement... donc le gender existe :-)

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-batailles-de-legalite/article/160115/egalite-des-sexes-l-ecole-machine-arriere-toute

 

Réaction de la part des Enseignants pour l'Enfance

http://www.enseignants-pour-enfance.org/spip.php?article291

 Décryptage Vigi gender

 http://www.vigi-gender.fr/plan-egalite-filles-garcons-ecole

Le plan égalité filles-garçons / femmes-hommes

Très gêné par l'ampleur prise par les JRE, surpris par la non démobilisation de La Manif Pour Tous, le ministre Hamon a fini par reculer et annoncer qu'il retirait les ABCD de l'égalité. Encore un mensonge... 

-> méthodologie d'évaluation et bilan des ABCD

-> on a changé le nom, mais pas l'intention de généraliser l'approche

-> contenu de la "mallette pédagogique" non précisé

- > mensonge sur la transparence dans la relation avec les parents concernant les ABCD... puisque les rectorats ont refusé d'informer les parents et ne se sont pas pliés ou alors à la toute fin de l'année scolaire au jugement de la CADA (commission d'accès aux documents administratifs), saisie par les parents.

Plan égalité filles-garçons de Benoît Hamon et Najat Vallaud Belkacem:

Voir les documents officiels (site de l'Education Nationale) et/ou sur l'analyse qui en est faite le site des enseignants pour l'enfance

 Avant maintenant hamon (299.76 Ko)

Plan d action egalite fg hamon (450.9 Ko)

 

Pour connaître la situation hommes-femmes sur le marché du travail ( taux d'emploi et répartition par métier), voir notre rubrique  Documents officiels  ou chercher directement sur le site de l'INSEE.

Rapport du Haut Conseil à l''égalité femmes-hommes

http://www.vigi-gender.fr/rapport-du-haut-conseil-a-legalite-femmes-hommes-oct-2014

 

EGALITE ou GENDER ?

le 5 mars 2014 dans l’Express, le conseiller régional d’île de France Julien Dray , membre du PS, fustige la  volonté d’introduire la théorie du genre à l’école.

"La théorie du genre à l’école, c’est la conséquence de l’influence d’un  féminisme qui s’est radicalisé. Najat [NDLR : Vallaud-Belkacem,  ministre des Droits des femmes], elle, est sur la ligne des féministes ultras  américaines, qui sont en train d’émasculer les sexes !"

Non, la mise en place de l'idéologie du genre n'est pas une rumeur...

Les media, des programmes TV,  des films, des livres pour enfants, des chercheurs du CNRS, l'Europe, les organisations internationales, des lois portent désormais l'idéologie du genre, et maintenant  ...des programmes scolaires.

Non, les ABCD ne sont pas ni remis en cause ni stoppés ( voir N.Vallaud Belkacem chez Laurent Ruquier)

L'ABCD de l'Egalité, à la fois la traduction et le paravent du "gender" à l'école ont été testés dans 600 classes/ 275 écoles (Bordeaux, Clermont-Ferrand, Créteil, Corse, Guadeloupe, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Rouen, Toulouse) ; le déploiement était prévu à l'échelle nationale pour la rentrée 2014 et il va se faire ... sous un autre nom !  Vive la mallette pédagogique. Et bientôt le plan Egalité Filles-Garçons. En attente de précisions.

 Il importe donc de s'informer, de mettre les éléments en relation les uns avec les autres, de confronter le discours officiel avec les faits pour se faire son idée. Vous trouverez sur ce site des éléments factuels, des documents officiels, des liens vers d'autres sites qui vous permettront de juger par vous-mêmes et de prendre position sur ce qui vous paraît approprié et bon ou pas pour vos enfants.

Parents, si vous avez un doute, une question, un témoignage: contactez-nous. Nous verrons ensemble comment agir si c'est nécessaire , en toute discrétion, par égard pour vos enfants.

collectif.familles94@gmail.com

Ce que nous défendons (concernant l'égalité hommes-femmes)

Le Collectif Familles 94 défend les principes suivants :

 

Nous sommes pour l’égalité entre les garçons et les filles (ce qui n’a rien à voir avec l’indifférenciation) et le respect des aspirations spontanées des enfants

-        à ce titre il faut noter que les garçons réussissent moins bien à l'école que les filles.

-        laisser un garçon jouer à la dînette s’il en a envie est différent de recommander à un garçon de jouer à la dînette. (tous ces jouets/jeux sont depuis longtemps disponibles dans les écoles pour tous les enfants).

-        Les repères sont essentiels à l’enfant pour bien se développer–c’est le point de vue des pédo psychiatres-, les jeux de rôle sont très importants dans son développement psychique.

 

Nous sommes pour l’égalité entre les hommes et les femmes dans la société (ce qui n’a rien à voir avec l’indifférenciation) et le respect des aspirations des individus ;  les hommes et les femmes sont égaux en dignité; leur altérité et leur complémentarité sont une immense richesse pour la société.

 

Nous sommes pour que l’Ecole concentre tous ses efforts sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, qui sont des conditions sine qua non pour le développement de la pensée, de l’esprit critique  et donc de la capacité à se déterminer librement. Tout le reste est accessoire, superflu ou pernicieux.

-        150 000 jeunes sortent du système scolaire chaque année sans aucune maîtrise des apprentissages élémentaires

-        Le niveau général de tous les autres élèves baisse ; voir les conclusions de l’enquête européenne PISA sur le sujet.  

 

Nous sommes pour le respect de l’intimité ; qui n’appartient ni à l’école ni à l’Etat. (sauf dans les régimes totalitaires)

 

Nous sommes pour que les parents demeurent les principaux éducateurs de leurs enfants, tel que le prévoit la Constitution.

-        il n’appartient pas aux instituteurs, professeurs ou intervenants externes d’éduquer à la vie sexuelle et affective

-        bien entendu il est important d’étudier la biologie, l’anatomie et le principe de la reproduction, et autres matières scientifiques.

 

Nous sommes pour le bon sens, et pour ne pas imposer aux enfants des questions concernant les adultes ; de même nous ne pensons pas utile de faire une généralité de situations particulières, que l’on doit traiter de façon personnalisée et particulière ( par exemple le cas des transexuels).

- les enfants de 6 ou 7 ans n’ont pas besoin de connaître les pratiques sexuelles diverses et variées, les enfants de 9 ans sont dans leur immense majorité trop jeunes pour aborder la question de l’avortement etc   

 

Nous sommes pour le principe de réalité et la vérité des chiffres, des enquêtes, des intentions…  Mal nommer les choses participe à la misère du monde. Pour trouver les bonnes solutions et régler des situations qui peuvent en effet être douloureuses pour certains, il faut poser le problème de façon honnête et objective.

-        On ne peut nier que le sexe est une donnée fondamentale et première à la constitution d’une personne

-        de nombreux chiffres ont circulé depuis un an qui sont faux (nombre d’enfants élevés dans des couples homosexuels) , d'autres sont passés sous silence ( proportion élevée des femmes parmi les jeunes embauchés dans des postes qualifiés) des enquêtes sur la discrimination faites en dépit de toutes les règles d’usage ("enquête" du magazine Têtu)…afin de justifier la nouvelle idéologie.